UN COURS EN MIRACLES

Chapitre 1–Section VIII. Distorsions des impulsions miraculeuses

In Chapitre 1 - LA SIGNIFICATION DES MIRACLES, UCEM, Un Cours en Miracles, Un Cours en Miracles ~ Texte, VII. Distorsions des impulsions miraculeuses on janvier 1, 2014 at 5:48

Chapitre 1

LA SIGNIFICATION DES MIRACLES

VII. Distorsions des impulsions miraculeuses

1. Tes perceptions distordues produisent une dense couverture sur les impulsions miraculeuses, ce qui fait qu’il est difficile pour elles d’atteindre ta propre conscience. 2 La confusion des impulsions miraculeuses avec les impulsions physiques est une distorsion perceptuelle majeure. 3 Les impulsions physiques sont des impulsions miraculeuses mal dirigées. 4 Tout plaisir réel vient de faire la Volonté de Dieu. 5 C’est parce que ne pas la faire est un déni de Soi. 6 Du déni de Soi résultent les illusions, tandis que la correction de l’erreur en délivre. 7 Ne va pas te tromper jusqu’à croire que tu peux, avec quoi que ce soit d’extérieur, avoir une relation paisible avec Dieu ou avec tes frères.

2. Enfant de Dieu, tu fus créé pour créer le bien, le beau et le saint. 2 N’oublie pas cela. 3 Il faudra encore, pendant un court moment, que l’Amour de Dieu s’exprime par un corps à un autre, parce que la vision est encore si faible. 4 Tu peux le mieux utiliser ton corps afin qu’il t’aide à élargir ta perception, de sorte que tu puisses atteindre à la vision réelle, dont est incapable l’œil physique. 5 Apprendre à faire cela, c’est la seule véritable utilité du corps.

3. Le fantasme est une forme distordue de la vision. 2 Les fantasmes de toutes sortes sont des distorsions parce qu’ils comportent toujours de distordre la perception en irréalité. 3 Les actions qui découlent des distorsions sont littéralement les réactions de ceux qui ne savent ce qu’ils font. 4 Le fantasme est une tentative pour contrôler la réalité conformément à de faux besoins. 5 Distords la réalité de quelque façon que ce soit et tu perçois de manière destructrice. 6 Les fantasmes sont un moyen de faire de fausses associations et de tenter d’en tirer du plaisir. 7 Mais bien que tu puisses percevoir de fausses associations, tu ne pourras jamais les rendre réelles, sauf pour toi. 8 Tu crois en ce que tu fais. 9 Si tu offres des miracles, tu croiras tout aussi fort en eux. 10 Alors la force de ta conviction soutiendra la croyance de celui qui reçoit le miracle. 11 Les fantasmes ne sont plus du tout nécessaires quand la nature pleinement satisfaisante de la réalité devient apparente à la fois au donneur et au receveur. 12 La réalité « se perd » par l’usurpation, qui produit la tyrannie. 13 Aussi longtemps qu’il reste un seul « esclave » sur la face de la terre, ta délivrance n’est pas complète. 14 La restauration complète de la Filialité est le seul but de ceux qui ont l’esprit de miracle.

4. Ceci est un cours d’entraînement de l’esprit. 2 Tout apprentissage comporte de l’attention et de l’étude a un certain niveau. 3 Certaines parties dans la suite de ce cours reposent trop lourdement sur ces premières sections pour ne pas exiger une étude sérieuse. 4 Tu en auras aussi besoin comme préparation. 5 Sans cela, il se pourrait que tu deviennes beaucoup trop apeuré de ce qui doit venir pour en faire un usage constructif. 6 Toutefois, en étudiant ces premières sections,  tu commenceras à voir quelques-unes des implications qui seront développées par la suite.

5. Un fondement solide est nécessaire à cause de la confusion que j’ai déjà signalée et qui est souvent faite entre peur et révérence. 2 J’ai dit que la révérence était inappropriée par rapport aux Fils de Dieu, parce que tu ne devrais pas éprouver de la révérence en présence de tes égaux. 3 Toutefois, il a aussi été souligné que la révérence était appropriée en Présence de ton Créateur. 4 J’ai pris soin de clarifier mon rôle dans l’Expiation sans l’exagérer ni le minimiser. 5 J’essaie aussi de faire de même avec le tien. 6 J’ai insisté sur le fait que la révérence n’était pas une réaction appropriée envers moi à cause de notre égalité inhérente. 7 Toutefois, quelques-unes des étapes dans la suite de ce cours comportent une approche plus directe de Dieu Lui-même. 8 Il ne serait pas sage d’aborder ces étapes sans une préparation soigneuse, sinon la révérence se confondra avec la peur et l’expérience sera plus traumatisante que béatifique. 9 La guérison est de Dieu à la fin. 10 Les moyens te seront expliqués avec soin. 11 La révélation peut à l’occasion te révéler la fin, mais pour l’atteindre les moyens sont nécessaires.

La signification des miracles
Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :